Skip to main content

The Catholic Bishops of Canada apologize to Indigenous Peoples

By September 24, 2021September 28th, 2021News

Sept. 24, 2021 –  The Catholic Bishops of Canada, gathered in Plenary Sept. 20-24, took the opportunity to affirm and acknowledge to the Indigenous Peoples the suffering experienced in Canada’s Indian Residential Schools. 

Many Catholic religious communities and dioceses participated in this system, which led to the suppression of Indigenous languages, culture and spirituality, failing to respect the rich history, traditions and wisdom of Indigenous Peoples.

The Catholic Bishops of Canada acknowledged the grave abuses that were committed by some members of our Catholic community; physical, psychological, emotional, spiritual, cultural, and sexual. They also sorrowfully acknowledged the historical and ongoing trauma and the legacy of suffering and challenges faced by Indigenous Peoples that continue to this day.

Along with those Catholic entities which were directly involved in the operation of the schools and which have already offered their own heartfelt apologies, the Catholic Bishops of Canada expressed their profound remorse and apologized unequivocally.

Together with the many pastoral initiatives already underway in dioceses across the country, the bishops pledged to undertake fundraising in each region of the country to support initiatives discerned locally with Indigenous partners.

They invited the Indigenous Peoples to journey with them into a new era of reconciliation, helping us to prioritize initiatives of healing, to listen to the experience of Indigenous Peoples, especially to the survivors of Indian Residential Schools, and to educate our clergy, consecrated men and women, and lay faithful, on Indigenous cultures and spirituality. The bishops further committed to continue the work of providing documentation or records that will assist in the memorialization of those buried in unmarked graves.

A delegation of Indigenous survivors, Elders/knowledge keepers, and youth will meet with the Holy Father in December 2021. Pope Francis will encounter and listen to the Indigenous Peoples, so as to discern how he can support our common desire to renew relationships and walk together along the path of hope in the coming years.

The Bishops of Canada have pledged to work with the Holy See and our Indigenous partners on the possibility of a pastoral visit by the Pope to Canada as part of this healing journey.

“We are committed to continue the journey with the First Nations, Métis and Inuit Peoples of this land,” stated the bishops. For more information, please visit www.cccb.ca

Related: Catholic bishops of Canada announce $30-million pledge to support healing and reconciliation initiatives

Related: Saskatchewan Catholic bishops provide update about provincial Catholic TRC Healing Response

Related: National Day for Reconciliation and Healing

Les évêques du Canada offrent aux peuples autochtones des excuses sans équivoque

Les évêques catholiques du Canada, réunis en Assemblée plénière cette semaine, ont profité del’occasion pourconfirmer et reconnaître aux peuples autochtones les souffrances éprouvées dans les pensionnats indiens du Canada.

Beaucoup de communautés religieuses et de diocèses catholiques ont participé à ce système, qui a entraîné la suppression des langues, de la cultureet de la spiritualité autochtones et qui n’a pas respecté la riche histoire, les traditions et la sagesse des peuples autochtones. Elles ont reconnu les graves abus qui ont été commis par des membres de notre communauté catholique : des abus physiques, psychologiques, émotionnels, spirituels, culturels et sexuels. Elles ont aussi reconnu avec douleur les traumatismes passés et persistantset l’héritagedes souffrances et des difficultés vécues par les peuples autochtones, qui persistentjusqu’à ce jour.De concert avec les entités catholiques qui ont participé directement au fonctionnement des écoles et qui ont déjà présenté leurs sincères excuses, les évêques du Canada ont exprimé leurs profonds remords et ont présenté des excuses sans équivoque.

En plus des nombreuses initiatives pastorales déjà en cours dans les diocèses de tout le pays, les évêques se sont engagés à entreprendre une collecte de fonds dans chaque région du pays pour soutenir les initiatives discernées localement avec les partenaires autochtones. De plus, ils ont invité les peuples autochtones à cheminer avec nous vers une nouvelle ère de réconciliationen nous aidant à définir les priorités des initiatives de guérison, à écouter l’expérience des peuples autochtones, et particulièrement des survivants des pensionnats indiens, et d’instruirenotre clergé, les hommes et femmes consacrés, de même que les fidèles laïcs, sur les cultures et la spiritualité autochtones. Ils se sont également engagés à continuer le travail de communication de la documentation ou des dossiers qui aideront à commémorer ceux qui sont enterrés dans des sépultures anonymes.

Une délégation de survivants autochtones, d’aînés/de gardiens du savoir et de jeunes rencontrera le Saint-Père en décembre 2021. Le pape François rencontrera et écoutera les peuples autochtones afin de discerner comment il pourra appuyer notre désir commun de renouveler lesrelations et de marcher ensemble sur un chemin d’espoir dans les prochaines années.Les évêques du Canada ont promis de collaborer avec le Saint-Siège et nos partenaires autochtonesen vue de la possibilité d’une visite pastorale du pape au Canada dans le contexte de ce chemin de guérison.

<<Nous nous sommes engagés à continuer le chemin avec les peuples des Premières Nations, des Métis et des Inuits de notre pays.>> Pour de plus amples renseignements, visiter le site https://www.cccb.ca/fr/.

Close Menu